La fracture de rotule

La fracture de la rotule survient généralement lors d’un choc direct ou une chute sur le genou.

Les signes cliniques sont la douleur, l’impossibilité de mobiliser le genou, le gonflement du genou dû au saignement dans l’articulation.

La radiographie confirme le diagnostic clinique.

La rotule est attachée au squelette par deux tendons : le tendon quadricipital et le tendon rotulien. Lors de fracture transversale, le fragment supérieur est souvent ascensionné par la contraction du quadriceps.

Anatomie

Anatomie rotule

Le traitement orthopédique

L’indication du traitement orthopédique de la fracture de genou est l’absence de déplacement et la stabilité de la fracture.

Une attelle de genou est posée.

L’appui est autorisé mais la flexion du genou est interdite pendant un mois et demi.

Un traitement anticoagulant préventif est institué pendant cette période.

Après consolidation, l’attelle est retirée et la rééducation pour retrouver la mobilité du genou est débutée.

 

 

Risques du choix thérapeutique

 

L’intervention chirurgicale

La fracture de rotule est le plus souvent déplacée et comminutive, elle oblige alors à un traitement chirurgical par ostéosynthèse.

Intervention

L’intervention se déroule au bloc opératoire en salle d’orthopédie dans des conditions rigoureusement aseptiques.Le patient a bénéficié de la préparation cutanée d'usage en chambre avant d'être conduit au bloc opératoire.
Comme pour la plupart des interventions en chirurgie orthopédique, une antibiothérapie péri opératoire est instituée selon les recommandations de la SFAR (société française d’anesthésie et réanimation)


Le patient est installé sur le dos sur la table opératoire.

Après la préparation cutanée d’usage au bloc opératoire, les champs stériles sont placés.

L’incision se fait en regard de la rotule de façon à la visualiser en totalité. Le chirurgien réduit la fracture, pose plusieurs broches puis réalise un cerclage pour stabiliser le tout.

Ostéosynthèse de fracture de rotule (Face / Profil)

Ostéosynthèse de fracture de rotuleOstéosynthèse de fracture de rotule

Suites opératoires

L’appui est autorisé mais la flexion du genou est interdite pendant un mois et demi, sous couvert du port d’une attelle de genou.

Un traitement anticoagulant préventif est institué pendant cette période.

Après consolidation, l’attelle est enlevée et la rééducation pour retrouver la mobilité du genou est débutée.

Le matériel d’ostéosynthèse sera enlevé 9 à 12 mois plus tard.

Risques opératoires